We use cookies to offer our users a safe and comfortable navigation experience. By using our website you accept the use of cookies - More information - Accept.

Un «Calado» pour développer les sens

Un «Calado» pour développer les sens Enclavé dans le centre historique, le long du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, un lieu destiné à développer des événements d’entreprise et particuliers, a vu le jour.

Face au centre de la culture de La Rioja, cet espace né d’une initiative privée, occupe un bâtiment unique du XVIème siècle, qui conserve encore son pressoir, sa presse et son calado (grotte). C’est enclavé dans le centre historique de Logroño (à l’angle des rues Ruavieja et Mercaderes) que le « Calado » voit le jour, selon les dire des responsables de l’entreprise Grupo Criteria à l’origine de cette initiative. Il apparaît « comme un projet multidisciplinaire et peu commun, dessiné et conçu pour accueillir tout type d'événement d'entreprise et particulier, dans un environnement sensoriel orienté vers le monde du vin ».

De nombreuses personnalités avec à la tête le président de La Rioja, Pedro Sanz, et Madame le maire de Logroño, Cuca Gamarra, assistèrent à cette inauguration. Ils parcoururent les installations conçues par l’architecte José María Peláez. Cet espace a été conçu en misant sur la simplicité. En effet, il possède une zone de réception et d’accueil composée d’un espace social, d’un présentoir à vins et d’un espace ludique, « El Cavino de Santiago» (ou « le Chemin des Vins de Saint-Jacques-de-Compostelle »). C’est dans ces pièces transformées en auberge et en pharmacie du XVIème siècle que se trouvaient le pressoir et la presse d'origine et où se développeront des activités et des expériences en rapport avec les sens et le vin.

Le projet est conçu pour s’adapter aux divers besoins du client. Pour cela, le calado comporte également une cuisine industrielle et une large gamme d'équipements multimédias ultramodernes avec des grands écrans, des caméras et des projecteurs. Au cours de l’inauguration, le président Pedro Sanz a dit : « c’est une fierté et une source de gratitude de voir des entrepreneurs courageux développer un projet aux aspects singuliers. Sanz a également valorisé le « grand effort de ce groupe à réutiliser des espaces culturels ainsi que son travail visant à faire de la Rioja une destination touristique intérieure ». Le président rappela que « la communauté autonome regorge de trésors, puis il ajouta qu'en période de crise, « l’association du public et du privé était une bonne formule tendant à développer notre région ».

Un esprit aventurier
C’est Carlos Martínez Armas qui fut chargé de présenter les différentes pièces, l’un des promoteurs de l’entreprise Grupo Criteria, reconnu pour ses vingt ans de travail effectués au sein de l’entreprise Aventural. Martínez Armas expliqua que « l’entreprise s’était adaptée au marché et qu’après avoir fait le tour du monde, elle souhaitait revenir à La Rioja avec un projet spécial ». « De nos jours, c’est compliqué d’investir, ajouta-t-il, de faire d’un entrepreneur un aventurier avec lequel on partage une certaine peur scénique, un objectif clair et une excellente équipe qui vous soutient ». « Derrière le Calado, il y a beaucoup de travail mais aussi beaucoup d’espoir », conclut-il en parcourant les installations multifonction.

Dans ce sens, Madame le maire de Logroño a remercié les promoteurs d'avoir parié sur le « cœur de la ville », « d’avoir contribué depuis leur propre initiative au projet développé par les administrations, projet consistant à restaurer et à transformer les espaces du centre historique.

Source : Quotidien Diario La Rioja : http://www.larioja.com/v/20130209/cultura/calado-para-desarrollar-sentidos-20130209.html